Sur les toits du New’R

Apiculture, soins des plantes, fabrication de jardinières ou encore balades à la découverte des plantes sauvages et comestibles… Pas de quoi s’ennuyer pour les habitants du New’R ! Après six mois intensifs d’interventions, l’heure d’un premier bilan pour ce projet qui préfigure les usages de la ville de demain.

10 ème étage d’un tout nouvel immeuble sorti de terre fin 2016 dans la ZAC Pré-Gauchet, vue sur le Château des Ducs et la tour de Bretagne,  c’est donc sur les toits de Nantes que se dresse ce tout nouveau coin de verdure en terrasse, prêt à accueillir plantes aromatiques, courges, fleurs comestibles, légumes fruits, radis ou autres salades en mesclun, fraîchement cueillies pour un apéro entre voisins…
A l’initiative de l’architecte et de son promoteur Kaufman & Broadle programme immobilier s’est efforcé de donner une place importante au végétal et au lien social, grâce notamment à l’implantation d’une serre partagée : l’outil autour duquel nos interventions se déroulent, mais aussi le point de rencontre et de ralliement pour les jardiniers en herbe.
Notre rôle dans le projet ?  Animer les terrasses partagées, accompagner et conseiller les habitants lors d’activités de jardinage, d’ateliers de bricolage, et lors de temps de rencontres, découverte / apprentissage autour du végétal et de ses différentes formes de cultures ou utilisation. Le tout est proposé à l’ensemble des habitants, propriétaires ou locataires du New’R, grâce notamment au lien étroit et régulier entretenu avec le conseil syndical.

Découverte du monde des abeilles, fabrication de carrés potagers, de jardinières pour balcon, visite des bords de Loire pour cueillir les plantes sauvages et comestibles : l’intervention de Bio-T-Full se décline sous différentes formes d’ateliers,  à travers de multiples occasions d’aborder le jardinage, la biodiversité et son utilité dans la nature, les insectes auxiliaires ou encore notamment le lombricompostage pour produire son propre engrais (idéal lorsqu’on manque d’un jardin en ville)…

Très vite, la dynamique s’installe, les habitants se côtoient, échangent leurs coordonnées, co-construisent leurs espaces communs et co-partagent les tâches : bricolage, arrosage des plantes, ouverture et aération de la serre en cas de fortes chaleurs : des liens se tissent autour de la terrasse et des activités liées au jardinage. Une place prépondérante est laissée à l’auto-gestion, à la confiance mutuelle et aux pratiques collectives responsables : une occasion aussi d’éduquer les plus jeunes au bien vivre ensemble et de rendre la vie mitoyenne plus chaleureuse que d’ordinaire.

Que ce soit pour se détendre, tisser des liens, jardiner tout en se reconnectant aux saisons ou simplement pour apprendre le monde du vivant, notre mission est de créer les conditions d’un mieux vivre en ville, et ensemble en utilisant la « nature » et le végétal comme « supports », tout en cultivant l’émerveillement, la transmission, la curiosité ou encore l’entraide : autant de valeurs qui nous sont chères, et autour desquelles nous employons l’outil « agriculture urbaine« , comme catalyseur.

Il n’aura pas fallu plus de deux heures pour fabriquer ces tours à fraises, notamment inspirées par l’art de donner une seconde vie aux objets pour ensemencer nos villes et ses terrasses…Quelques semaines plus tard : les premiers fruits rouges foisonnent, pour le bonheur des petits comme des grands… Sans oublier la récolte du mesclun, très productif dans nos carrés potager, où l’on peut déguster, notamment, moutarde japonaise, arroches, roquettes, chénopodes ou laitues de printemps aussi fraîches que savoureuses, prêtes à agrémenter nos salades de saison ultra-fraîches et on ne peut plus locales 😉

 

2017…idées en tête !

voeux-2017-btf3-min

Entre trêve hivernale et trêve des confiseurs, froid de canard et douches froides aux USA, cet hiver n’aura pas eu raison de nos projets  associatifs, et les initiatives qui vont en découler… Bien au contraire ! On se réchauffe comme on peut…

Une année 2017 qui s’annonce en effet riche en nouveautés, et en surprises…

« Jardiner avec les habitants pour créer du lien, et se rapprocher du végétal nourricier »

newr-minBaptisé le  » New’R « , tel un paquebot lancé vers l’horizon, ou un vaisseau tout droit atterrit de nulle part, c’est pourtant bien du côté de la ZAC Pré-Gauchet au Sud de la Gare de Nantes que vous pourrez croiser sa route; et peu de chance que vous le manquiez!  Programme lancé par le promoteur Kaufman & Broad, cette merveille architecturale, primée aux Pyramides d’Argent par un prix de l’esthétisme immobilière, fait la fierté du quartier, mais pas que… Nous aurons en effet cette année l’honneur d’accompagner les futurs habitants de cet immeuble à jardiner partout où c’est possible : terrasses partagées, balcons, skydome ou même gardes-corps avec pas moins de 900m linéaires de jardinières !

terrasse_newr-minLe végétal va donc s’inviter dans la vie des 150 résidences, pour créer du lien social, apprendre à se reconnecter aux rythmes des saisons, et bien sûr : produire ses propres légumes, plantes aromatiques ou encore fleurs comestibles! Pour couronner le tout, une serre partagée au 10 ème étage est destinée à faire germer sur place les graines de variétés locales et gourmandes, au gré des envies et des saisons, en vue de préparer les plantations pour balcons, terrasses, gardes-corps, mais aussi pour prolonger les cultures tout au long de l’année…

« Va chercher tes leçons dans la Nature, c’est là qu’est notre futur ». Léonard de Vinci

lc_ecoleBio-T-Full intervient aussi désormais dans les écoles, en partenariat avec le SEQUOIA et l’association Les Boîtes Vertes, pour sensibiliser les enfants de la maternelle à l’élémentaire aux pratiques du lombricompostage, mais aussi à la vie du sol, et des petites bêtes qui jouent un rôle essentiel dans la formation de l’humus : en particulier nos amis les vers de terre !

Au delà du rôle éducatif lié aux bonnes pratiques de tri des déchets, cette méthode de valorisation des biodéchets permet aux familles n’ayant pas de jardin de composter aussi en appartement, sur leur balcon, dans une cave ou un même directement dans la cuisine ! La récolte du lombricompost servira aux enfants pour faire pousser leurs propres graines, et récolter leurs fruits et légumes en classe ou à la maison : la boucle est ainsi bouclée !

Cultiver en ville, sans terre, ni jardin, ni engrais, c’est possible grâce à l’aquaponie…

aqua2Cette année 2017 sera aussi marquée par le lancement de notre première campagne de financement participatif, dans le cadre du grand débat sur la transition energétique impulsé par Nantes Métropole. L’objectif pour nous est de récolter des fonds qui serviront à monter notre première micro-ferme aquaponique au Solilab. Nous reviendrons très bientôt sur cette initiative en publiant un article entièrement dédié au projet…

Bref…Il est enfin temps pour nous de vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2017 !