L’aquaponie : un écosystème autonome

L’aquaponie : un écosystème autonome

Aujourd’hui portée par un groupe de bénévoles, le projet AquaLab a pour but de créer des modules d’aquaponie de façon duplicable, mobile et modulable

L ’AquaLAB a pour ambition de servir de modèle à d’autres réalisations plus conséquentes en terme de “fermes urbaines” sur le territoire de la métropole nantaise et d’ailleurs, tout en démontrant le potentiel de développement de nouvelles activités sur notre territoire. Cette technique peut s’ancrer de manière durable sur notre territoire; en étant à la fois source de développement d’activités, et à la fois emblématique des valeurs de l’économie sociale et solidaire.

Le projet AquaLAB est un support dont l’ambition est d’expérimenter, de transmettre et diffuser de la connaissance dédiées à l’aquaponie. Il a été lancé en 2017 ans le cadre du Grand Débat sur la transition énergétiqueinitié par Nantes Métropole

aqualab-convertimage-min
transition

L’aquaponie, c’est quoi ?

L’aquaponie c’est la culture de plantes en symbiose avec les poissons !

C’est un écosystème autonome et innovant où rien ne se perd, tout se transforme.

Compromis idéal entre aquaculture et hydroponie, l’aquaponie (dont le nom n’est autre que la contraction des deux premières techniques de culture) est une pratique d’élevage / production hors-sol permettant de « cultiver » végétaux et poissons en parfaite symbiose. 

L’eau circulant en circuit fermé, un système ingénieux de filtration à la fois mécanique puis biologique permet aux plantes de bénéficier des nutriments nécessaires. L’eau n’a plus qu’à être nettoyée en retour par phyto-épuration. De véritables ecosystèmes peuvent ainsi être créés au cœur de nos villes. 

L’installation permet en outre de recycler plus de 90% d’eau du système, avec pour seuls intrants, la nourriture pour poissons, et une faible énergie périodique pour faire fonctionner une pompe. À noter que la production de biomasse au m² peut être jusqu’à 3 ou 4 fois supérieure. Salades, plantes aromatiques, tomates, poissons… de nombreux produits à haute valeur ajoutée, d’une fraicheur inégalée peuvent ainsi se re-trouver vendus en circuits courts !

transition

Les avantages de l’aquaponie

•  90% d’économie d’eau par rapport à la culture en pleine terre

• 25% de rendement en plus par rapport à une surface équivalente de culture en pleine terre

• Convient aux sols pollués et surfaces bétonnées

• 200 à 300 kilos de nourriture annuels avec 1m² de surface (50gr/m²/jour)

• 50 kilos de poissons produits par an avec 1000 litres

• 20 – 25 plantes à feuilles par m²

transition

Nos réalisations

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *