F.A.Q : débuter en lombricompostage

Vous venez de vous équiper d’un LC (LombriComposteur) et vous posez encore des tas de questions ? Cette page est faite pour vous !

La différence entre « composteur » et « lombricomposteur » ?

Cette question subtile peut apporter plusieurs formes de réponses car les deux processus ont quelques similitudes, mais aussi des différences. Parmi celles-ci, citons-en au moins 3 :

  • L’aération (et donc le brassage des matières organiques), se fait essentiellement grâce aux vers de terre à l’intérieur d’un LC (LombriComposteur), ce qui n’est pas le cas dans un composteur dans lequel il faut parfois brasser, voire retourner le compost pour favoriser son processus de mâturation.
  • La montée en températureintimement liée aux types de bactéries qui colonisent le compost en milieu « anaérobie » (=sans oxygène), cette montée en température est évitée à l’intérieur d’un lombricomposteur grâce aux déplacements permanents des vers de terre qui aèrent le milieu et maintiennent donc une température ambiante favorable au développement de bactéries « aérobie » (présence d’oxygène)
  • La vitesse de dégradation : en lombricompostage, la dégradation des biodéchets peut prendre entre 3 et 9 mois, tandis que le processus est presque 2 fois plus long en compostage domestique. L’une des raisons : les vers de terre libèrent des enzymes et une flore bactérienne très riche et très efficace (issue de leurs intestins) qui vont favoriser la décomposition des matières organiques.

Mon lombricomposteur sent mauvais… Que dois-je faire ?

Les éventuelles mauvaises odeurs issues de votre LC sont indicatrices d’un dysfonctionnement, bien souvent dû à un déséquilibre dans les apports de matières. Commencez par ajouter un mélange de cartons découpés en petits morceaux et de papiers journaux dans votre plateau. Ajouter un peu de terreau et/ou du marc de café en surface pour neutraliser les odeurs et homogénéiser le mélange.

Mes vers de terre s’échappent…Sauve qui peut !!!

Il est rare que les vers de terre cherchent à s’échapper de leur confortable litière dans laquelle ils ont tout pour être heureux : gîte, couvert, obscurité, fraîcheur et humidité… Se sont des animaux, qui ont cependant, comme tout être vivant, des besoins et donc des conditions de vie et de confort requis :

  • Ils aiment les endroits tempérés : évitez à tout prix de les exposer sur une terrasse en plein soleil : ils risqueraient à coup sûr de faire le mûr dès la première canicule !
  • Ces animaux paisibles ont besoin de calme, et détestent par exemple les vibrations (ils n’ont pas d’oreilles donc leur peau est un organe hypersensible qui détecte les moindres changements), évitez donc de placer votre LC à coté de la machine à laver !!
  • l’acidité est également un milieu qu’ils fuient : certains fruits, en fermentant, peuvent faire diminuer le PH (et donc monter l’acidité) du lombricomposteur, voilà pourquoi l’apport de coquilles d’oeufs broyées est essentiel pour réguler ce PH (Petit clin d’oeil au prof de SVT en 4ème ;))

Nous partons en vacances, dois-je contacter ou prévoir un « vermi-sitter » ?

Rassurez-vous, peu de chance que vos vers meurent de faim pendant vos vacances, ou vos absences prolongées : il leur arrive même de ré-ingérer ce qu’ils ont déjà digéré plusieurs fois, histoire de « finir le travail »… Pas très glamour en effet, d’autant qu’ils préfèrent amplement la nourriture fraîche, tout comme nous d’ailleurs ! Le seul réel point de vigilance pendant vos congés d’été notamment, c’est de veiller à anticiper d’éventuelles journées de canicule prolongées…

L’ASTUCE : placer au préalable une petite bouteille d’eau ou un pain de glace dans votre congélateur (ou compartiment à glace du réfrigérateur) , il suffit ensuite d’envelopper la bouteille congelée dans un linge (ou torchon) humide, puis de l’installer SUR (et non pas dessous), le tapis d’humidité situé sous le couvercle du LC, juste avant votre départ en vacances… Cette technique permet de maintenir une fraîcheur dans votre système pendant plusieurs jours voire semaines, selon la durée et intensité des canicules attendues.

Vous avez d’autre(s) question(s) qui pourraient nous aider à enrichir cette Foire Aux Questions? n’hésitez pas à nous contacter.